1

Uber : Polémique mais enjeux économique ?

Uber l’application tant controversée à l’heure actuelle promet beaucoup d’avantage pour les consommateurs et la croissance économique.

En quatre ans cette application a favorisé la création de plus de 10 000 emplois en Ile-de-France, et pourrait permettre la création de plus de 100 000 emplois dans tout le pays. Uber est une innovation digitale qui modifie le marché, bouscule les habitudes, créée des emplois et augmente la productivité. En effet ce système est une plateforme digitale qui associe travail indépendant et optimisation des transports.

Uber une innovation digitale profitable ?

Même si comme toutes innovation elle détruit certaines fonctions, elle remplace et créée de nouveaux emplois. Aussi comme on le sait le digital dans la société de consommation modifie notre façon de consommer, les pouvoirs publics et les institutions doivent faire face à ce nouveau phénomène, car l’arrivée de nouveaux acteurs tel qu’ Uber favorise les gains de productivités, la régulation des marchés (perte du monopole des taxis), et finalement la croissance du PIB. La demande de VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur) a donc explosé grâce à l’avantage concurrentiel qu’ Uber propose au consommateur. Les VTC sont souvent plus compétitif que les taxis, au niveau du prix, de la disponibilité et de la praticité.

Le marché des taxis en France est difficile à intégrer (licence onéreuse pour les taxis). Comparativement en France il y a un chauffeur de Taxis pour 1000 habitants, tandis qu’au Royaume-Uni il y en a 4 pour 1000. Le VTC permettrait de gagner du temps pour les usagers, et désenclaver certaines régions. Le monopole des taxis fait que quand un usager appel un taxi, on lui imposera un certain prix pour la course. Mais dans la société actuelle, le consommateur a pris l’habitude de comparer les prix et chercher ainsi les meilleures offres. Les Taxis et les VTC devront alors faire concurrence au niveau du prix et du service au plus grand bonheur du consommateur.

Le VTC serait-il un moyen de limiter une économie souterraine des chauffeurs de taxi en France ? Permettrait-il la création concrète d’un marché du transport d’usager où les acteurs se soucieront plus du consommateur en s’adaptant à leur besoin ?

D’ailleurs Uber recrute !

Maxime Legros

Maxime Legros

Analyse, et optimise le référencement des articles sur le site internet.

One Comment

  1. A souligner aussi que le service des taxis outre le fait qu’il est onéreux, n’est pas toujours agréable et qu’ils se réservent le droit de refuser certains clients…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.